bijou-creation.com : apprets, perles et fournitures pour la bijouterie

Stock immédiat: 30 réf. et 506 articles
création de bijoux
Espace client | mon compte
identifiant
mot de passe
 
mot de passe oublié
bijou-création
Panier 0 réf. = 0,00 aide
Recevoir nos infos et promos: s'abonner   se désabonner 
choix de perles et apprêts
Perles de pierres gemmes naturelles, perles et apprêts en argent
pour les loisirs créatifs personnels et les créateurs en bijouterie
perles en argent et en pierres naturelles
 CATALOGUE :
 En SAVOIR PLUS sur :
   • l'argent 925
   • les pierres traitées
 SERVICES :
 Accueil
  En stock immédiat: 30 références pour 506 articles disponibles

Ce qu'il faut savoir sur les perles de pierre et gemme


argent natif AustraliePar définition, une pierre est un petit élément minéral naturel de l'écorce terrestre. Elle peut être appelée "gemme" dès le moment où elle est belle, rare, convoitée et durable.


 DIVERSITÉ DE PIERRES ET GEMMES 

Il existe plus de 4000 minéraux de composition chimique différente dans la nature. Mais seulement quelques centaines d'entre eux peuvent être taillés et polis pour les besoins de la bijouterie. Tous les autres sont trop petits, trop fragiles ou tout simplement pas beaux.

Les minéraux retenus pour la bijouterie peuvent être opaques (la lumière ne passe pas à travers), translucides (la lumière traverse avec dispersion et atténuation) ou bien transparents (la lumière traverse sans dispersion). La clarté opaque, translucide ou transparente est une simple question de goût ou de mode et n'enlève rien aux qualités gemme de la pierre. Cependant, pour beaucoup, une pierre transparente sera davantage convoitée qu'une pierre opaque.


 PIERRE NATURELLE contre PIERRE TRAITÉE 

L'usage des pierres en bijouterie remonte à plusieurs millénaires. Les romains, les grecs, les égyptiens et les chinois, pour ne citer qu'eux, les ont magnifiquement gravées, sculptées, taillées à facettes et polies dans le seul but de les faire resplendir au cou et aux poignets des femmes. Ce qui est encore vrai aujourd'hui.

La nature est généreuse mais pas en nombre suffisant pour contenter tout le monde et surtout toutes les bourses. C'est pourquoi un phénomène s'est amplifié au cours de ces 30 dernières années : le traitement des pierres dans le but d'améliorer la couleur, la clarté ou la solidité.

Il n'y a rien de répréhensible à cela... sauf lorsque le traitement n'est pas dévoilé à l'acheteur. Car à qualités égales (poids, couleur, clarté et taille similaires), une pierre naturelle issue du sol, sans aucun traitement autre que la taille et le polissage, sera toujours TOUJOURS plus rare et plus chère qu'une pierre traitée.

L'embellissement par le traitement est à la fois positif et négatif.

Positif car il permet de proposer des pierres de belle qualité gemme à des prix nettement plus abordables que dans le passé. C'est par exemple le cas du Rubis, traité par injection de verre au plomb, ou du Saphir, chauffé à haute température avec additif de béryllium. Grâce à ces traitements, il est possible de subvenir aux besoins du marché mondial de manière plus fluide et à des prix beaucoup plus abordables pour le consommateur.

Mais il y a aussi le côté négatif. Pour de nombreux marchands, il est devenu plus facile et plus rentable de vendre de vilaines pierres embellies par traitement. Cette pratique frise même l'escroquerie lorsqu'aucune information n'est livrée au client sur le traitement effectué car il y a bel et bien tromperie sur la marchandise.


 COMMENT DISTINGUER LE NATUREL DU TRAITÉ ? 

En premier lieu, votre bon sens doit vous aider. Une grosse pierre de couleur très attractive vendue à petit prix, cela n'existe pas. Munissez-vous d'une loupe et examinez bien les fentes et fissures, si elles existent. Une accumulation de couleur à ces endroits indique un traitement par imprégnation de teinture. Ce n'est qu'un examen parmi beaucoup d'autres dont certains nécessitent une formation plus poussée en gemmologie. Il n'est donc pas à la portée du premier venu de détecter certains traitements. Sans même parler de la reconnaissance des synthèses qui sont les répliques conformes en tous points des pierres naturelles et qui inondent le marché depuis quelques années. Le Quartz hydrothermal de toutes couleurs fabriqué en laboratoire en est un exemple parmi d'autres. C'est à +80% ce que l'on trouve sur les sites de ventes aux enchères, vendu pour du véritable Quartz naturel (Améthyste, Citrine, Amétrine, Prasiolite, etc.).

Alors à qui se fier ? Simplement aux professionnels qui connaissent les pierres, par leur formation en minéralogie ou en gemmologie. Un bijoutier traditionnel n'a pas forcément suivi une formation poussée en gemmologie. Privilégiez toujours un vendeur qui est en mesure de vous préciser, sans même le demander, la nature exacte d'un traitement effectué sur une pierre ou un bijou. C'est même la loi : Décret No. 2002-65 du 14 janvier 2002.


 DE QUELLES PIERRES FAUT-IL SE MÉFIER LE PLUS ? 

Voici une petite liste non-exhaustive de pierres le plus souvent traitées ou synthétisées pour les besoins de la bijouterie. La valeur d'une pierre naturelle peut être 200 fois supérieure à celle d'une pierre traitée. C'est par exemple le cas d'un Rubis transparent de 4 carats.

   - Ambre : Ambre naturel avec additif de plastique ou résine artificielle colorée
   - Améthyste violet intense uniforme : Quartz hydrothermal synthétique
   - Amétrine aux deux couleurs vives et saturées : Quartz hydrothermal synthétique
   - Aventurine : Agate ou Calcédoine teintée en vert, orange, bleu...
   - Calcédoine bleue : Agate teintée en bleu clair
   - Chrysoprase : Agate teintée en vert
   - Citrine orange feu uniforme : Quartz hydrothermal synthétique
   - Corail rouge : Corail blanc teinté en rouge
   - Cornaline : Agate teintée en orange
   - Emeraude opaque très verte : Béryl vert-de-gris teinté en vert
   - Emeraude transparente très verte : Béryl vert clair avec additif de résine vert intense
   - Goldstone : verre artificiel avec adjonction de cuivre, sensé imiter la Pierre de soleil
   - Goldstone bleue : idem
   - Hématite : Hématine artificielle fabriquée en Chine
   - Jade de couleur vive : Jade blanchâtre teinté
   - Lapis Lazuli : Jaspe teinté en bleu ou imitation artificielle
   - Oeil de chat : verre fibreux artificiel avec effet optique de chatoyance
   - Opalite : verre artificiel légèrement opalescent
   - Quartz bleu vif uniforme transparent : Quartz hydrothermal synthétique
   - Quartz rose : Quartz incolore teinté en rose ou Agate teintée
   - Quartz rouge (cerise) : Quartz incolore teinté en rouge
   - Quartz vert vif uniforme transparent : Quartz hydrothermal synthétique
   - Rubis opaque très rouge : Corindon brun-rougeâtre teinté en rouge
   - Rubis transparent très rouge : Corindon avec additif de verre au plomb rouge
   - Saphir opaque bleu marine à très bleu : Corindon gris foncé teinté en bleu
   - Saphir transparent de couleur vive : Corindon chauffé avec additif de béryllium
   - Topaze bleue : Topaze traitée par irradiation puis chauffée
   - Turquoise : Howlite teintée ou Turquoise reconstituée ou imitation amalgamée


 QUELLES FORMES DE PERLES EN PIERRE CHOISIR ? 

Ce n'est qu'une affaire de goût et de mode. Certaines sont plus délicates à réaliser, notamment au niveau du polissage. Elles sont donc plus chères. Voici une petite liste, de la moins chère à la plus chère à réaliser.

   - Chips = petits bruts polis au tonneau et percés, bas de gamme
   - Brut moyen à gros, sans symétrie, poli au tonneau et percé
   - Cabochon (base plane et dôme lisse), donuts, anneaux, etc.
   - Rond lisse percé (boule sans facettes)
   - Toute autre forme lisse et symétrique percée : ovale, tube, rectangle, marquise, poire, etc.
   - Rond taillé à facettes, poli et percé
   - Toute autre forme symétrique taillée à facettes, polie et percée : ovale, poire, briolette (goutte), etc.
   - Pièces uniques lisses ou facettées, oeuvres d'artistes
haut de page